Canalisation eau potable pré-isolée : pour quoi faire ?

Canalisation simple COOL avec cordon antigel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les réseaux d’eau potable sont bien souvent enterrés à une profondeur suffisamment importante pour être dans une zone dite « hors gel ». La profondeur minimale est de 80cm sous le niveau du sol. Que faire si, pour diverses raisons, cette profondeur n’est pas atteignable ou si tout simplement la canalisation doit être posée en encorbellement sous un pont ?

La technique couramment utilisée pour répondre à la problématique du gel de l’eau dans les réseaux d’eau potable est d’enterrer la canalisation suffisamment profondément afin d’atteindre une zone où la température ne descend jamais sous la température de gel de l’eau, zéro degré. En France, cette zone est souvent atteinte à partir de 80cm de profondeur.

Lorsque pour des raisons techniques cette profondeur n’est pas atteignable ou que la canalisation doit passer en encorbellement sous un pont, il est fortement recommandé d’isoler la canalisation pour éviter le gel de l’eau qui pourrait provoquer un bouchon ou une rupture si la canalisation est en fonte. Cela aurait pour conséquence un manque d’approvisionnement en eau ou des dommages importants en cas de rupture.
Il est à noter que, face au gel de l’eau, le risque de rupture d’une canalisation en polyéthylène est inexistant, et ce grâce à son élasticité.

Pour les diamètres de DN25 à DN125, la solution la plus simple pour faire face à cette problématique est d’utiliser des canalisations d’adduction d’eau potable pré-isolées flexibles. La flexibilité est notamment assurée par l’utilisation d’un tube en polyéthylène pour l’adduction de l’eau potable et par l’utilisation d’une mousse de polyéthylène pour l’isolation. Certains fabricants proposent des tubes certifiés à la Marque NF114 et disposant d’un ACS (Attestation de Conformité Sanitaire). Disponible sur des longueurs de 100m d’un seul tenant, la mise en œuvre de ces canalisations est plus rapide, plus simple et les coûts d’installation sont fortement diminués par rapport à une isolation réalisée sur place.
Si le débit dans la canalisation est prévu d’être très faible, il est possible d’intégrer dans la canalisation pré isolée, en contact avec le tube polyéthylène, un câble chauffant destiné à éviter tout risque de gel par température extérieure extrême.

La technique pour des diamètres supérieurs à 125mm est de soit d’utiliser des canalisations pré-isolées en barre droite, soit isoler la canalisation sur place.

MPS

Partagez cet article !

Speak Your Mind