Résistance au tassement différentiel : le choix du polyéthylène

Tassement différentiel polyéthylène

 

 

 

 

 

La notion de « tassement différentiel » est employée pour définir un mouvement partiel d’enfoncement du sol.Schema tassement différentiel

 

 

 

 

Ce phénomène existe souvent en zone montagneuse et dans le cas d’évènement climatique et naturel comme les inondations et bien sûr les secousses sismiques. Ce phénomène peut également intervenir lors de période de grand froid par le gel et dégel du sol.

De nombreux réseaux d’adduction d’eau ont récemment été mis à rude épreuve en France et les casses se sont multipliées. Ces casses sont souvent liées à la nature même du matériau de la canalisation : trop rigide pour supporter les déformations.
Il a été recensé que sur « 1600 fuites sur un réseau d’eau potable, 63 % ont pour origine le déboitement  des canalisations, 20 % la casse des canalisations et 17 % d’autres types de rupture ».
(cf article « Impact de la sismicité sur les réseaux : catastrophe naturelle » extrait du blog d’expert)

D’autres phénomènes, comme les tremblements de terre provoquent des dégâts considérables comme nous avons ainsi pu le constater lors du dernier violent séisme de magnitude 7,1 au Mexique.

Pour pallier  ce type de dysfonctionnement, le polyéthylène est considéré comme étant le matériau de prédilection car, il a la capacité de pouvoir se déformer avec le sol sans que la canalisation se casse ou encore provoque des fuites. La flexibilité du polyéthylène permet de s’adapter facilement aux mouvements de terrain. De plus, son mode de raccordement par soudage permet la construction d’un réseau monolithique (ce terme sous-entend que les tubes une fois soudés deviennent une seule et unique canalisation). Il n’existe donc aucun risque de voir les canalisations se déboîter.

Même si certains matériaux rigides cherchent à trouver de la flexibilité avec des raccords spéciaux à rotule, il en reste pas moins que ces patchs ne peuvent atteindre les mêmes performances qu’une canalisation en polyéthylène.

Les réseaux en polyéthylène permettent ainsi d’offrir la plus grande sécurité d’exploitation et de maintenance face à des tassements différentiels grâce à leur ductilité et leur système d’assemblage par soudage.

 

Partagez cet article !

Speak Your Mind